Un radiologueSanté 

DTS Imagerie Médicale et Radiologie Thérapeutique (IMRT) : c’est quoi ?

Vous cherchez des informations sur le DTS imagerie médicale et radiologie thérapeutique (IMRT) ? Études, formations, débouchés professionnels…, on vous dit tout dans cet article !

DTS IMRT : de quoi s’agit-il ?  

C’est un Diplôme de Technicien Supérieur en Imagerie Médicale et Radiologie Thérapeutique. Il est délivré par l’État. Dispensée sur 3 ans, cette formation par alternance est composée de 60 semaines de cours et de 60 semaines de stages. Le DTS imagerie médicale et radiologie thérapeutique confère le grade de licence avec l’acquisition de 180 ECTS. Il s’agit également d’une formation professionnalisante qui conduit au métier de manipulateur radio. Ce n’est pas un BTS.

Le DTS IMRT : pour quel métier ?

Le métier de manipulateur d’électroradiologie médicale est une profession technique, mais aussi de soin. Il est en évolution permanente depuis des années avec l’arrivée de nouvelles technologies et de nouvelles techniques. C’est aussi un métier à fort potentiel, car aujourd’hui, l’offre d’emploi après l’obtention du diplôme est très importante.

La particularité de ce métier est la prise en charge des patients de tout âge, que ce soit des enfants, des adultes et même des séniors, dans le cadre de tous types de pathologies. Il s’exerce en autonomie, mais nécessite souvent la présence d’un médecin qui doit être à proximité.

Le titulaire du DTS IMRT est un professionnel de santé polyvalent. Il peut travailler dans quatre grands domaines : service d’imagerie médicale, médecine nucléaire, radiothérapie et exploration fonctionnelle.

En médecine nucléaire par exemple, le manipulateur radio injecte au patient un produit radioactif qui va permettre d’étudier le fonctionnement du corps humain. En radiothérapie, il sera amené à réaliser des traitements pour des patients atteints de cancer, notamment le cancer de sein et la prostate, par l’intermédiaire de rayonnements.

Lisez aussi :  Terminologie médicale : c’est quoi ? Astuces + tableau des termes

Le manipulateur d’électroradiologie médicale réalise des actes médicaux (poser des perfusions, faire des pansements, surveiller un patient pendant un geste opératoire…), dans le respect des règles d’hygiènes et de soin ainsi que de la déontologie.

Quels sont les débouchés professionnels avec le diplôme de technicien supérieur IMRT ?

Le titulaire de ce DTS est employé dans le secteur hospitalier public ou privé (cliniques, services d’imagerie médicale des établissements médicaux, centres de radiothérapie, centres médecine nucléaire, services d’exploration fonctionnelle, centres anticancéreux…). Les métiers sont donc diversifiés.

Il est compétent dans l’ensemble des domaines, qu’il s’agisse de l’imagerie médicale, de la médecine nucléaire ou de l’électrologie. Il reçoit de nombreuses offres d’emploi tant au niveau régional que national. Certains se voient même proposer des bourses d’études dès leur deuxième année de formation avec en contrepartie d’un engagement professionnel préalablement défini.

Des possibilités d’évolution ?

Dans un esprit d’évolution professionnelle, et après une durée minimale d’exercice de 5 ans, le jeune diplômé pourra tenter le concours d’entrée à l’école des cadres de santé. Il pourra également se spécialiser en échographie, en ingénierie d’application, en dosimétrie ou en assistance opératoire interventionnelle. Ainsi, il pourra accéder à des emplois de cadre supérieur ou directeur de soins, de moniteur de formation, de technicien commercial.

Bien que le diplôme de technicien supérieur en imagerie médicale et radiologie thérapeutique ait pour objectif l’insertion professionnelle des jeunes, la poursuite d’études est envisageable en Master.

Études et formations nécessaires pour l’obtention du DTS IMRT

Comme pour tous les diplômes d’État, l’obtention d’un tel DTS nécessite un certain niveau d’étude ainsi que des formations spécifiques.

Organisation des études

La formation au métier de manipulateur radio se découpe en deux parties : la formation clinique et celle théorique. La première se réalise sous forme de stages. Ils sont d’une durée obligatoire de 2100 heures, réparties sur les 3 ans. Plus concrètement, l’étudiant aura 60 semaines de stages à faire en 3 ans soit dans les hôpitaux ou les centres de radiologie privés. En parallèle, il devra suivre des cours et des TP dispensés par des professeurs, des médecins, des cadres de santé, des physiciens et pharmaciens. Au terme de chaque semestre, l’étudiant aura à valider un certain nombre d’UE. À la fin de la formation, il faudra avoir réalisé les 52 UE et valider les 60 semaines de stages, ce qui donne lieu à l’obtention de 180 crédits européens.

Lisez aussi :  Tout savoir sur le silicium végétal

Programme du DTS IMRT

Les cours sont subdivisés en deux parties :

  • L’enseignement général : anatomie et physiologie, physique fondamentale, sciences médico-sociales, bureautique, expression et communication
  • L’enseignement professionnel : imagerie médicale, radiothérapie, médecine nucléaire, IRM, scanner, pathologie, techniques de soin, pharmacologie

Accès à la formation

Il faut être titulaire d’un bac S ancienne version ou d’un bac général avec spécialité scientifique préparé au lycée. Les baccalauréats technologiques ST2S (Sciences et Technologies de la Santé et du Social) et STL (Sciences et Technologies de Laboratoire) peuvent également être admis. Mais un très bon niveau est alors requis au lycée.

Par ailleurs, les notes de certaines disciplines, notamment physique-chimie, SVT, mathématiques et français sont prises en compte. L’inscription se fait sur la plateforme Parcoursup à la fin du lycée.

L’admission définitive du candidat est subordonnée à la transmission et la validation d’un dossier médical et vaccinal strict. Pour cela, il devra fournir le certificat d’un médecin agréé ARS attestant qu’il n’est porteur d’aucune affection physique ou psychologique incompatible avec l’exercice du métier. Cela lui permettra de justifier qu’il ne présente aucune contre-indication à l’emploi d’une IRM (imagerie par résonnance magnétique).

Une radiographie pulmonaire sera, en outre, demandée ainsi que la preuve d’une couverture vaccinale telle que mentionnée dans le Code de Santé Publique.

Qualités requises pour l’inscription à la DST IMRT

En plus des formations, l’inscription et l’admission au DTS IMRT requièrent des compétences et des qualités dont doivent disposer les étudiants candidats à ce diplôme.

Intérêt pour les sciences et la technologie

Pour candidater au DTS IMRT, les étudiants doivent avoir un sens de l’intérêt pour les sciences, pour l’évolution scientifique et technologique. De plus, le candidat à ce diplôme doit avoir des connaissances dans le milieu scientifique et technologique ainsi que dans le domaine de la santé. Il doit être également en mesure d’utiliser les outils et ressources numériques indispensables dans l’exercice du métier de manipulateur d’électroradiologie médicale.

Lisez aussi :  Hemos Santé : présentation et avis

Compétences organisationnelles, relationnelles et de communication

Si vous êtes intéressé par le métier de technicien en imagerie médicale ou celui de manipulateur d’électroradiologie médicale, il est important d’avoir les quelques traits de caractère suivants :

  • Un esprit d’équipe : très important, car vous serez entouré d’une équipe paramédicale et médicale
  • Aptitude à l’attention, l’écoute et l’empathie
  • Capacité à communiquer et intégrer des groupes
  • Sens de l’intérêt collectif
  • Rigueur, assiduité et persévérance
  • Aptitude organisationnelle et dextérité

Compétences à la démarche scientifique

Les candidats au DTS IMRT doivent avoir :

  • Une aptitude au raisonnement scientifique et logique
  • Aptitude à la recherche, mobilisation et mise en lien des informations
  • Capacité d’étonnement, sens critique et discernement, créativité

Voilà ainsi présenté l’essentiel sur le diplôme de technicien supérieur en imagerie médicale et radiologie thérapeutique DTS IMRT, une formation paramédicale diplômante. Si vous y êtes intéressé, n’hésitez plus donc et inscrivez-vous sur la plateforme Parcoursup.

Pages sur le même sujet

Leave a Comment