img-petit-guide-pratique-sur-le-cbdBien-être 

Petit guide pratique sur le CBD

Le CBD ou cannabidiol est l’un des phytocannabinoïdes présents naturellement dans le chanvre (cannabis Sativa L.). Cette molécule a été découverte en 1940 par une équipe de chimistes de l’Université de l’Illinois dirigée par Roger Adams. Vingt-trois ans après, Raphael Mechoulam est parvenu à déterminer sa composition chimique. Il s’agit bien entendu d’une percée historique vers une meilleure compréhension du CBD. De nos jours, le cannabidiol connaît un essor sans précédent. Il est cependant régi par une loi bien précise, et ce bien qu’il soit considéré scientifiquement comme non toxique pour la santé.

Les grandes lignes de la loi française sur le CBD

Avant de procéder à l’acquisition d’un produit chargé en CBD, il est important de bien comprendre la législation en vigueur autour de ce cannabinoïde. C’est ce qui va permettre à l’acheteur de distinguer les produits légaux de ceux qui relèvent de la politique pénale de la lutte contre les stupéfiants.

Pour être autorisé à la vente et à la consommation, un produit CBD, comme vous pourrez le voir si vous visitez ce site, doit être issu de chanvres industriels homologués par l’Union européenne. Ceux-ci sont répertoriés au catalogue commun des variétés des espèces de plantes agricoles ainsi qu’au catalogue officiel des variétés et des espèces de plantes cultivées en France. Leur concentration en delta-9-tétrahydrocannabinol (THC) doit être inférieure à 0,3 % et leur culture assurée par des agriculteurs légaux au regard de la loi nationale et européenne en vigueur.

Lisez aussi :  3 points à considérer avant d'opter pour une gélule d’amaigrissement

La teneur en THC d’un produit chargé en cannabidiol légal ne doit pas excéder 0,3 %. Si les autorités françaises ont imposé cette restriction, c’est du fait des effets neurologiques de ce psychoactif notoire. S’il est vrai que le cannabidiol peut les moduler, voire les inhiber complètement, cela n’est plus le cas lorsque la concentration en THC est supérieure à 0,3 %.

À moins d’être reconnu officiellement comme un médicament, un produit à base de CBD ne peut sous aucun prétexte revendiquer des allégations thérapeutiques. Sa promotion ne doit ni mettre en avant le cannabis qui est jusqu’à aujourd’hui interdit dans tout l’Hexagone ni entretenir une confusion entre ce stupéfiant et le cannabidiol.

Il est à savoir que les évaluations du CBD en tant que nouvel aliment par les scientifiques de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) sont désormais suspendues. C’est du fait des lacunes dans les données disponibles, ainsi que des incertitudes quant aux dangers liés à la consommation de cannabidiol. Si les fleurs et feuilles brutes de CBD étaient interdites à la vente et à la consommation en France, cela n’est plus le cas aujourd’hui. Le Conseil d’État a suspendu jusqu’à nouvel ordre l’arrêté ayant stipulé cette interdiction.

La loi concernant le CBD guide pratique

Tour d’horizon des produits autorisés en France

Tous les produits respectant l’ensemble des conditions évoquées précédemment peuvent être vendus et consommés en toute légalité en France. Deux d’entre eux portent actuellement le marché français du cannabidiol en raison du franc succès qu’il rencontre auprès des consommateurs.

Il s’agit de la fleur de CBD et l’huile chargée en CBD. Cette dernière se décline en deux variantes, à savoir l’huile classique et l’huile hydrosoluble. La première est à la fois lipophile et hydrophobe, tandis que la seconde se veut plus innovante du fait de sa capacité à se dissoudre dans l’eau ainsi que dans n’importe quel liquide qui en contient. La biodisponibilité d’une huile aqua-soluble dépasse généralement les 90 %. Cela signifie que plus de 90 % de ses substances actives seront absorbées par le métabolisme sous forme inchangée.

Lisez aussi :  Les bonnes astuces pour trouver un produit au CBD de qualité

À ces deux produits s’ajoutent :

  • le moonrock CBD,
  • l’infusion CBD,
  • la tisane CBD,
  • le wax CBD,
  • le crumble CBD,
  • le cristal CBD,
  • la gélule CBD,
  • la crème CBD,
  • le bonbon CBD,
  • l’huile de massage CBD,
  • la baume CBD,
  • le spray CBD,
  • le booster CBD,
  • la résine CBD,
  • les graines CBD, etc.

Tous ceux qui souhaitent profiter de l’effet d’entourage peuvent miser sur les produits full spectrum ou à spectre complet. Si l’on veut faire l’impasse sur le THC, alors il est préférable d’orienter son choix vers un produit broad spectrum ou à spectre large ou un isolat de CBD. Ce dernier est un concentré en cannabidiol à plus de 95 % et dont la teneur en THC est O %. Selon le produit choisi et la biodisponibilité souhaitée, un produit à base deCBD peut être utilisé par voie sublinguale, par voie orale ou par voie cutanée (application topique).

Les produits légaux sont disponibles dans les CBD shop (physiques et en ligne), les coffee-shop ainsi que certaines officines et certains supermarchés. Avant de les intégrer dans votre quotidien, demandez préalablement l’avis de votre médecin.

Pages sur le même sujet

Leave a Comment