personne âgéeBien-être 

4 solutions pour le maintien à domicile des personnes âgées ?

Maintenir une personne âgée à domicile n’est pas une tâche de tout repos. Pourtant, la plupart des séniors préfèrent passer leur vieillesse chez eux que de finir dans un établissement spécialisé. Pour réaliser leur souhait, un certain nombre de précautions s’imposent. Celles-ci facilitent la tâche aux proches du sénior en perte d’autonomie et lui permettent de rester dans sa demeure en toute sécurité. Voici 4 des solutions des plus efficaces pour le maintien à domicile des personnes âgées.

Adapter l’aménagement intérieur aux conditions du sénior

Au fur et à mesure qu’un sénior prend de l’âge, ses facultés physiques s’amenuisent. Dès lors, il devient de moins en moins enclin à esquiver les obstacles qu’une personne plus jeune. Pour cette raison, l’aménagement intérieur doit s’adapter à ses conditions physiques. Cela implique de créer un cadre qui facilite ses déplacements. Toutefois, encore faut-il en savoir plus sur la configuration d’une maison pour personne en perte d’autonomie.

Dans une maison à étage, la chambre d’une personne âgée doit se situer au rez-de-chaussée. Elle doit être facile d’accès, de même que sa salle d’eau. L’idéal est de privilégier une chambre et une douche de plain-pied. Cela évite au sénior de devoir faire des enjambées avant de rejoindre les pièces ou d’en sortir.

Créer un cadre familial attractif

mère et fille

Il est extrêmement pénible pour une personne âgée de partir de son domicile pour une maison de retraite ou un EHPAD. Sa maison renferme une part de son histoire. C’est le témoin des moments les plus importants de sa vie, et par-dessus le marché son atmosphère familiale. S’en séparer revient à laisser derrière lui une importante partie de son existence. 

Lisez aussi :  Shampoing solide tea tree : découvrez un shampoing naturel aux nombreux bienfaits !

Quoique le placement des séniors dans des centres spécialisés vise avant tout à les mettre dans un cadre socialement actif. Ils sont entourés de charmantes personnes, qui veillent en permanence à leur bien-être au quotidien. De plus, ils ont l’occasion d’échanger et d’entreprendre une panoplie d’activités avec d’autres personnes âgées. 

Lorsque le sénior est maintenu à domicile, il est essentiel de ne pas le laisser tout seul. Outre sa sécurité, le sénior a besoin d’un soutien continu. Cela lui évite l’état de dépression dû à l’isolement social et contribue à son bien-être mental.

Envisager l’aide à domicile

L’aide à domicile pour les personnes âgées devient une nécessité dans certaines situations. Cette alternative s’adresse essentiellement aux séniors dont les proches ont un emploi du temps chargé. À défaut de les placer dans un centre pour personnes âgées, ils le confient à un auxiliaire de vie. Celui-ci remplit des tâches diverses et variées.

Il accompagne le sénior partout où il va et l’assiste dans ses tâches quotidiennes. Le professionnel à domicile veille sur son état de santé. Il cuisine pour l’adulte en perte d’autonomie à l’aide à faire sa toilette. Parfois, l’auxiliaire de vie est amené à accomplir des actes administratifs au nom du sénior. 

L’assistance à domicile occasionne moins de dépense que les centres spécialisés dans la garde des personnes âgées. De plus, cette solution permet de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Sécuriser le domicile

personne âgée avec un téléphone

Pour maintenir une personne âgée à domicile, il est indispensable d’augmenter le niveau de sécurité. En effet, des cambrioleurs pourraient tenter de pénétrer pendant que le sénior est tout seul. Pour mettre en échec les tentatives d’intrusion, la solution est de se procurer des équipements de la domotique comme :

  • Vidéophone
  • Identification par radiofréquence
  • Serrure biométrique
Lisez aussi :  Dans le ventre de maman, que ressent bébé ?

Le vidéophone allie les fonctionnalités d’un combiné téléphonique et celles d’une caméra. Lorsque la sonnerie retentit, le dispositif permet non seulement de voir la personne à la porte, mais aussi de l’entendre.

Encore appelée RFID (Radio Frequency Identification), l’identification par radiofréquence permet de programmer les personnes qui peuvent entrer dans la maison. Le dispositif se relie à un badge muni d’une puce. Celui-ci émet une onde qui va ouvrir la porte.

À défaut de l’identification par radiofréquence, il suffit de faire installer une serrure équipée d’un lecteur biométrique. Dotée d’un scanner d’empreintes digitales, elle ne se déverrouille qu’en présence des personnes enregistrées dans sa base de données et ayant le droit d’accès.

Pages sur le même sujet

Leave a Comment