nouveau-néSanté 

Protéger la peau d’un nouveau-né avec du vernix caseosa

Si vous voyez votre bébé enveloppé dans une sorte de substance blanchâtre au moment de votre accouchement, pas de panique. C’est tout simplement du vernix caseosa : un produit naturellement présent pour protéger la peau d’un nouveau-né.

 

Tout savoir sur le vernix caseosa

 

Que vous ayez accouché à domicile ou dans une structure médicale, le vernix caseosa est un détail de votre accouchement qui a toute son importance.

 

Qu’est-ce que le vernix caseosa ?

Composé de 80,5% d’eau, 10,3% de lipides et 9,1% d’une vingtaine de protéines, le vernix caseosa est un mélange de la desquamation des cellules superficielles du fœtus ainsi que du liquide amniotique. Cette sorte d’enveloppe qui semble protéger la peau d’un nouveau-né est produite à partir de la vingtième semaine. Elle est ensuite absorbée, petit à petit, par la peau du futur bébé lors du 8ème mois de grossesse. Les enfants prématurés en sont donc bien plus recouverts que les bébés nés à terme. Lors de l’accouchement, il permet aussi au nourrisson de se faufiler et facilite l’accouchement.

 

Comment se forme le vernix caseosa ?

Ce sont les glandes sébacées du fœtus qui sécrètent le vernix. C’est une matière visqueuse et blanchâtre essentielle pour protéger la peau d’un nouveau-né. De la même manière que nous mettons de la crème sur le visage ou sur le corps pour créer une barrière contre les agressions extérieures, le vernix caseosa protège la peau du bébé de façon étanche contre le dessèchement. En effet, après plusieurs mois passés dans le liquide amniotique, la peau pourrait être asséchée. Pourtant, ce n’est pas le cas grâce aux bienfaits protecteurs de cette substance naturelle. De plus, il se pourrait que le vernix caseosa, en plus de protéger la peau d’un nouveau-né, puisse avoir des propriétés antibactériennes. Ainsi, il est aussi protégé contre les infections cutanées, qu’elles soient bénignes ou non.

Lisez aussi :  Contacter une pharmacie de garde n'a jamais été aussi simple

 

Protéger la peau du nouveau-né : doit-on retirer le vernix caseosa ?

 

Le vernix caseosa est un genre d’outil de survie pour le nouveau-né. Alors, pourquoi vouloir lui enlever ? Rien de mieux pour protéger la peau d’un nouveau-né !

 

Que devient cette substance naturelle sur le bébé au moment de l’accouchement ?

Alors que toutes les parties du corps de l’enfant continuent de grandir et de prendre leur forme, le vernix est lui de moins en moins présent pour protéger la peau d’un nouveau-né. En effet, à l’approche de l’accouchement, cette substance constituée de particules blanches présentes dans le liquide amniotique laisse juste quelques traces de son passage au moment de la naissance. D’un enfant à l’autre, les quantités peuvent varier ; il ne faut donc pas être surprise si votre bébé naît avec peu ou beaucoup de cet enveloppement. Si vous le cherchez, vous le verrez plus présent sur le dos que sur la poitrine de l’enfant.

 

Que faire du vernix caseosa après la naissance ?

Pour le présenter propre aux parents après l’accouchement, le bébé était, il y a encore quelques années, systématiquement lavé. Cependant, le vernix caseosa étant considéré comme bénéfique pour protéger la peau d’un nouveau-né contre les éléments extérieurs dès son arrivée au monde, il est maintenant laissé. Seuls les résidus de sang et de méconium sont enlevés. Si vous préférez qu’il n’en soit pas recouvert, vous pouvez lui masser le corps délicatement. Ainsi, vous pourrez le faire pénétrer comme vous le feriez avec une crème hydratante, nourrissante et protectrice. Pour conserver tous les bienfaits, il est recommandé de donner le premier bain au moins 6 heures après la naissance. Certains couples attendent le troisième jour pour qu’il ne ressente pas de pertes thermiques et qu’il maintienne sa température corporelle.

Lisez aussi :  Soulagez vos maux de tête avec des remèdes naturels

 

On ne vous a pas tout dit : le vernix caseosa a pour particularité de stimuler la jeune mère et son allaitement. En effet, l’odeur du nouveau-né lui crée une sensation identique à celle de la dopamine… Voilà pourquoi la mère ressent le besoin d’être au contact de son enfant dès le départ. Vous ne trouvez pas que la nature est bien faite ?

Pages sur le même sujet

Leave a Comment