Cigarettes et domino formant le mot STOPSanté 

La thérapie laser : 4 addictions dont elle vous débarrasse

La thérapie laser est un traitement utilisé dans le domaine médical pour soigner les douleurs aiguës ou réduire les inflammations. Ce soin favorise la guérison rapide dans le cas des maladies ou addictions les plus graves. Si vous souffrez d’une addiction au sucre, au cannabis ou au tabac, il est possible de vous soigner avec la thérapie laser.

Arrêtez de fumer grâce au laser

En France, près de 18 600 personnes décèdent chaque année à cause du tabac. Si vous ne souhaitez pas être l’une de ces victimes, optez pour une thérapie laser. Également appelée la « lasérothérapie », la thérapie laser est un traitement qui permet de stopper en un temps record l’envie de fumer. Elle est recommandée aux personnes qui souhaitent arrêter de fumer sans pour autant ressentir les effets du sevrage tabagique.

La thérapie laser est aussi efficace sur les personnes qui ont essayé à plusieurs reprises le sevrage, mais qui ont fini par rechuter. Ce traitement peut être pratiqué sur un jeune ou une femme enceinte sans conséquences. Si vous vous retrouvez dans l’un de ces cas, consultez un institut pour arrêter de fumer grâce à la thérapie laser le plus tôt possible. Lors des séances, les professionnels font usage d’un rayon laser pour stimuler des points spécifiques du pavillon de l’oreille.

L’intensité lumineuse de l’appareil ne dépasse généralement pas celle d’une ampoule de 60 watts. Lorsqu’il est en activité, le laser émet des microvibrations. Il agit essentiellement sur 2 glandes du système nerveux, notamment l’hypothalamus et l’hypophyse. Il déclenche ainsi une sécrétion abondante d’hormone du plaisir dans le corps du patient. Cela aide à apaiser les symptômes du sevrage, à savoir :

  • le stress,
  • l’agressivité,
  • l’anxiété,
  • l’angoisse,
  • la nervosité,
  • la frustration.
Lisez aussi :  3 astuces qui vous aideront à arrêter de fumer

Cette méthode permet surtout de stopper toute dépendance à la nicotine présente dans le tabac. À la fin de la cure de désintoxication, tous les organes du patient retrouvent leur fonctionnement normal. La thérapie laser protège le fumeur contre les risques de défaillances cardiaques. D’après une étude récente réalisée en France, le taux de réussite d’une thérapie laser est supérieur à 85 %. Avec la lasérothérapie, vous pouvez arrêter de fumer sans prise de poids et sans compensation.

institut thérapie laser arrêt fumer

Centre laser : stoppez votre consommation de cannabis

Il existe plusieurs méthodes pour arrêter de consommer le cannabis, mais la meilleure reste la thérapie laser. Depuis plus de 30 ans, des dizaines de centres de lasérothérapie ont aidé des milliers de personnes à se libérer du cannabis en France. Dans un centre laser, vous pouvez avoir d’excellents résultats au bout de deux séances de lasérothérapie. De plus, certains centres vous offrent une garantie de suivi d’une année. La garantie consiste à contrôler le taux de CO lié à l’hémoglobine (HbCO) et le taux de monoxyde de carbone (CO) dans vos poumons.

Comme pour le sevrage tabagique, le laser est utilisé sur le pavillon de l’oreille. En médecine, cette zone est considérée comme le tableau de bord du corps humain. Lorsque l’on stimule cette partie, on envoie en quelque sorte un message au cerveau. On le programme à se déconnecter ou à stopper la dépendance. Les connexions neuronales à l’origine du manque sont automatiquement mises en arrêt par le laser.

La thérapie laser ne consiste toutefois pas à effacer du jour au lendemain le cannabis de votre cerveau. Après les séances de lasérothérapie, il vous restera à gérer votre environnement et vos habitudes. Le cannabis vous ayant accompagné pendant des années, il faudra alors réapprendre à vivre sans lui. Les premiers jours qui suivent votre thérapie, vous y penserez sans doute. Les envies ne durent cependant que quelques secondes et elles sont parfaitement surmontables.

Lisez aussi :  Guérir de ses phobies : l’hypnose spirituelle peut-elle aider ?

Sortez de l’alcoolisme grâce aux méthodes laser

Selon le ministère de la Santé publique française, l’alcool tue plus de 41 000 personnes chaque année. C’est la deuxième cause de mortalité dans le pays après le tabac. Plusieurs traitements (naltrexone, baclofène, nalméfène, acamprosate, etc.) ont été mis en place pour soigner cette addiction. La majorité des médicaments entraînent des effets secondaires ou aggravent l’état des patients. À l’inverse, la lasérothérapie est une méthode qui permet d’annihiler le désir d’alcool sans risque.

Il existe plusieurs méthodes laser pour le sevrage alcoolique, à savoir la méthode LaserOstop et la méthode laser MFC. Chacune de ces méthodes consiste à agir sur le plexus nerveux pour réduire les sensations de la dépendance à l’alcool. Ces thérapies sont rapides, non invasives et sans douleur pour le patient. Une séance peut durer en moyenne 1 h. Pour renforcer les séances de thérapie, le thérapeute peut vous prescrire des vitamines (B, B1, B6, etc.). Il peut par ailleurs vous demander de boire beaucoup d’eau, car le sevrage entraîne souvent la déshydratation.

thérapie laser fin addictions

Freinez votre consommation de sucre avec le laser

Le sucre est un aliment qui apporte de l’énergie au corps. Une consommation excessive de cet aliment peut toutefois faire monter votre taux de cholestérol et de triglycérides. Il vous expose à des maladies cardiovasculaires, à l’hypertension, au surpoids et à l’obésité. Le sucre favorise également le développement de plusieurs cancers, liés notamment à l’estomac, l’utérus, le côlon, le pancréas et le sein.

Si vous voulez préserver votre santé, la lasérothérapie est une méthode miracle pour freiner la consommation de sucre. La thérapie laser ne bannit pas complètement le sucre de votre alimentation, car cela pourrait s’avérer très dangereux pour votre organisme. Au contraire, cette méthode permet de retrouver une consommation occasionnelle de sucre dans une alimentation équilibrée. Les bénéfices sont très grands pour le patient :

  • un meilleur sommeil,
  • la perte de poids,
  • une peau éclatante,
  • une augmentation d’énergie.
Lisez aussi :  Fonctionnement et effets : que faut-il savoir du CBD ?

Contrairement au sevrage du cannabis, il faut au moins 4 séances de thérapie pour freiner cette addiction. Avant le début des séances, le thérapeute étudie vos habitudes alimentaires afin de corriger tous les éventuels dysfonctionnements. Cette solution permet de mieux contrôler les pulsions alimentaires et la faim. Grâce à cette méthode, on peut accélérer l’effet de satiété chez le patient, donc lui apporter un certain apaisement.

Pages sur le même sujet

Leave a Comment