capsule médicament pantoprazoleSanté 

Pantoprazole : quelle est l’utilité de ce médicament ?

De nombreuses personnes, notamment les personnes âgées, souffrent de troubles digestifs. La récurrence de ces maux affecte généralement l’anneau musculaire situé entre l’œsophage et l’estomac. Ces dysfonctionnements digestifs se traduisent par des brûlures d’estomac ou des remontées d’acides. À cet effet, plusieurs solutions sont envisageables pour soulager ces différents symptômes. Au nombre de celles-ci, figure le Pantoprazole, un remède efficace et performant.

Qu’est-ce que le pantoprazole ?

Le pantoprazole fait partie de la famille des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP). Ce médicament est l’un des plus puissants remèdes qui existent pour traiter l’acidité de l’estomac. Il inhibe les cellules qui pompent l’acide dans votre estomac. Réduisant suffisamment la quantité d’acide gastrique, il contribue à la diminution des douleurs associées à des affections telles que le reflux gastro-œsophagien.

Les différentes formes de pantoprazole disponibles

médecin pantoprazole

Le pantoprazole en comprimé oral est un médicament de prescription disponible sous le nom de marque Protonix. Vous pouvez également retrouver ce comprimé sous forme de médicament commun. Les médicaments communs coûtent généralement moins cher que la version fabriquée par la marque. Sur le marché, le pantoprazole est un produit se présente sous trois formes :

  • La forme d’un comprimé oral
  • La forme d’une suspension liquide orale
  • La forme intraveineuse (IV)

En outre, cette dernière doit être injectée dans votre veine par un professionnel de la santé.

Mode d’utilisation du pantoprazole

Vous devez obligatoirement tenir compte de l’avis de votre médecin traitant avant de commencer à prendre le pantoprazole. Outre cela, prenez également connaissance des instructions se trouvant sur votre ordonnance. Vous pouvez également lire tous les guides du médicament ou les feuilles d’instructions dans la notice du remède. Utilisez le médicament exactement comme indiqué. Il est cependant conseillé d’utiliser le dosage le plus faible pendant la durée la plus courte possible pour traiter votre maladie avec ce médicament.

Lisez aussi :  Pôle Santé : garant de votre santé et de votre sécurité

C’est un traitement qui peut être administré de différentes manières. Le pantoprazole est un médicament qui est pris par la bouche (oral) ou administré en perfusion dans une veine (injection). Un professionnel de la santé peut vous apprendre à faire correctement l’injection par vous-même. Les cachets de pantoprazole sont administrés par la voie orale, à l’aide de la nourriture.

Alors que les comprimés sont généralement pris une demi-heure avant le repas, vous ne devez ni les écraser, ni les mâcher, encore moins les diviser en petits morceaux. Il est impératif de les avaler en entier. De même, vous devez indubitablement continuer le traitement même si les symptômes s’améliorent rapidement. Au cas où le mal persiste malgré le traitement, n’hésitez pas à informer votre médecin. 

Par ailleurs, il convient de noter que la prise du pantoprazole peut fausser vos résultats lors de certaines analyses médicales. En conséquence, avant de démarrer n’importe quel test médical, tout patients doit informer le médecin ou le personnel de laboratoire qu’il suit un traitement à base de ce médicament. Autrement, le produit peut par exemple affecter un test urinaire de dépistage de drogue en vous donnant de faux résultats. 

Les effets indésirables et secondaires possibles

gros plan médicaments pantoprazole

Prendre ce type de traitement peut aussi provoquer des effets secondaires et indésirables similaires à d’autres médicaments. Le pantoprazole en comprimé oral peut interagir avec d’autres médicaments, herbes ou vitamines que vous prenez. Les informations qui sont sur la notice ne contiennent pas toutes les interactions ou effets indésirables possibles. Par conséquent, il est recommandé de notifier à votre médecin ou votre pharmacien que vous prenez d’autres traitements en parallèle le cas échéant.

Lisez aussi :  La téléconsultation, une des innovations de la médecine moderne

L’utilisation à long terme du pantoprazole peut entraîner certains effets secondaires et des complications. Ceux-ci incluent un risque accru de fracture osseuse chez les personnes prenant des doses quotidiennes multiples et plus élevées pendant plus d’un an.

Aussi, les patients peuvent également présenter un faible taux de magnésium dans le sang (hypomagnésémie). Mais ce phénomène n’est pas trop observé chez les personnes qui prennent du pantoprazole pendant trois mois seulement. Il est plutôt fréquent chez ceux dont le traitement dure un an et plus. Parfois, une diarrhée sévère causée par la bactérie Clostridium peut également survenir chez certains individus, notamment ceux hospitalisés.

Bien que cela soit rare, on note d’autres effets secondaires du pantoprazole comme la réaction allergique. Lorsque cette dernière se manifeste, on constate une éruption cutanée, un gonflement des membres ou des problèmes respiratoires. Cela peut évoluer vers une néphrite interstitielle, une affection rénale qui peut entraîner une insuffisance rénale. Voilà donc l’essentiel à retenir, en quelques mots, sur ce médicament. 

Pages sur le même sujet

Leave a Comment