prix mutuelle santéMutuelle / Assurance 

Quel est le prix d’une mutuelle santé en 2021 ?

Un point qu’il est important de prendre en considération avant de choisir sa mutuelle est celui du prix. Pour vous aider à y voir plus clair et vous accompagner dans vos démarches, nous revenons en détail sur les tarifs pratiqués par les différentes mutuelles santé en 2021.

Quels sont les 4 critères qui impactent le prix d’une mutuelle ?

1) Le profil de l’assuré

Pour une mutuelle santé, le premier critère influençant le prix pratiqué est votre profil d’assuré. En effet, vos besoins varient en fonction de votre sexe, de votre âge, de votre lieu de résidence ou encore de votre catégorie socio-professionnelle.

Une femme, par exemple, aura tendance à davantage consommer en matière d’assurance santé qu’un homme et la cotisation d’un senior est plus élevée que celle d’un trentenaire.

Votre zone géographique également le prix de votre complémentaire santé, car dans certaines régions, les frais médicaux sont plus élevés.

C’est le cas en Île-de-France, où les médecins pratiquent fréquemment des dépassements d’honoraires. Or, ces dépassements ne sont pas pris en charge par la Sécurité Sociale. Le remboursement revient aux mutuelles santé.

Les trois régions pratiquant les prix les plus élevés en matière de complémentaires santé sont :

  • L’Île-de-France ;
  • Les Hauts-de-France
  • Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Lisez aussi :  Quels sont les critères d'un comparateur mutuelle santé ?

Cette différence tarifaire s’explique notamment par des frais médicaux onéreux, un niveau de pollution élevé et une qualité de vie supérieure.

Les quatre régions disposant de frais médicaux les moins élevés sont :

  • La Bretagne ;
  • La Normandie ;
  • Les Pays de la Loire ;
  • Le Centre Val de Loire.

2) Les frais appliqués par les assureurs

Outre les variations dues à votre profil, chaque mutuelle applique des frais administratifs. Ces derniers se décomposent en deux catégories :

  • Les frais de gestion : ce sont les coûts qui découlent de la gestion de vos contrats. Ces frais varient selon votre assureur et ses services. Ils représentent en moyenne entre 10 et 30 % de votre cotisation ;
  • Les frais d’acquisition : ces frais représentent entre 10 et 20 % de votre cotisation et sont liés à la recherche de nouveaux clients.

3) Les impôts appliqués aux assureurs

Sachez que les assureurs sont soumis à un régime d’imposition, qui influence également le montant de votre cotisation. Ce régime est divisé en 2 taxes. :

  • La taxe sur les conventions d’assurance : appliquée à 14 % et obligatoire pour tous les organismes de complémentaire santé. Cette taxe est réduite 7 % pour les contrats de mutuelle santé responsables et solidaires ;
  • La taxe de solidarité additionnelle (TSA) : fixée à 13,27 %, la TSA permet de financer un dispositif de couverture complémentaire destiné aux personnes à faibles ressources.

4) Le choix de vos garanties

Pour finir, le montant de votre cotisation va également être défini en fonction de votre choix de garanties. La majeure partie des mutuelles proposent un socle minimum de garanties, qui est souvent présenté comme le « contrat entrée de gamme ».  À partir du moment où vous optez pour un niveau de garanties plus élevé, ou que vous choisissez des modules de garanties supplémentaires, le tarif de votre mutuelle santé va augmenter.

Sachez que les tarifs des mutuelles ont tendance à augmenter chaque année. Découvrez plus d’informations à ce sujet dans cet article. 

Prix d'une Mutuelle santé

Quel est le tarif moyen d’une mutuelle aujourd’hui ?

Il est difficile de donner un prix exact pour une mutuelle santé, car la cotisation dépend bien souvent du profil de l’assuré.

Le document de travail du HCAAM permet cependant de fournir une moyenne de tarifs pour l’année 2021, en fonction de la tranche d’âge de l’assuré.

Ainsi, la cotisation annuelle des 25-45 ans pour leur complémentaire santé s’élève en moyenne à 830€ en 2021.

Le tarif d’une mutuelle santé pour les 66-75 ans est en moyenne de 1490€ en 2021.

Les plus de 75 ans dépensent en moyenne 1475€ par an pour leur complémentaire.  

Comment trouver une mutuelle pas chère ?

Plusieurs solutions existent pour faire baisser votre cotisation annuelle.

Pour commencer, il est important de faire le point sur les garanties qui vous sont indispensables. En effet, tout contrat de mutuelle est modulable, et il est censé s’adapter à vos besoins. En d’autres termes, vous êtes tout à fait libre d’augmenter ou de diminuer les niveaux de remboursement des différents postes de santé.

Si vous ne portez pas de lunettes, demandez tout naturellement à ne garder dans votre contrat que les garanties minimales pour l’optique.

Une deuxième option est d’opter pour une mutuelle famille. Effectivement, regrouper vos différents ayants-droit (conjoint et enfants) sous votre contrat de mutuelle vous permet de réaliser des économies.

Il est également conseillé de comparer les différentes offres de mutuelles santé. C’est la méthode idéale pour choisir un contrat qui vous correspond réellement, dont le prix sera le plus adapté à vos besoins et vos moyens.
Pour cela, vous pouvez par exemple utiliser un comparateur en ligne. C’est un moyen rapide et efficace de trouver des offres pertinentes pour vous.

Cependant, faites attention, car une complémentaire santé peu chère n’est pas forcément synonyme d’économies.

En effet, imaginez que vous veniez à subir un accident, si vous changez de situation ou que vous devez régler des frais de santé élevés. En souscrivant à l’offre la moins chère du marché, vous obtenez un niveau de remboursement moindre. Cela signifie qu’au moindre problème, vous devez prendre en charge l’intégralité des frais restants.

De ce fait, il est préférable d’opter pour une formule dont la cotisation est légèrement plus onéreuse, mais qui s’accompagne de meilleurs remboursements santé.

Pages sur le même sujet

Leave a Comment